Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 10:29
ET SI ON PARLAIT DE FESSES ?

Il ne nous suffit pas de pointer du doigt les différences chez "nos" étrangers :
Lorsque nous voyageons, nous devons faire attention à mille choses chez les autres.
Enfin... nous devrions toujours nous appliquer à le faire.


Je ne me lancerai pas aujourd'hui dans un débat concernant, par exemple, 
les plages du bout du monde, pavées de touristes occidentales en bikini
(ou pire, aux seins nus), alors qu'un coup d'oeil sur le plus succint des guides,
ou tout simplement notre logique nous informe que la population
locale réprouve profondément cette pratique.
Non, je vais vous raconter une ânerie que j'ai faite moi-même...


Sachez que, dans l'optique de nombreux étrangers,  le français entretient des rapports très particuliers avec son anatomie. Et avec son séant, en particulier.
Je vais vous parler d'une de nos spécialités françaises : LE SUPPOSITOIRE.

Je vivais depuis pas mal de temps en Allemagne et avais déjà appris
à mes dépens que la bonne blague française, la franchouillarde, celle d'un
goût douteux et d'une localisation glissante n'a pas sa place dans un pays anglo-saxon. Et certainement pas dans la bouche d'une jeune fille de 20 ans !


Je commençais donc à soupçonner que l'humour de chaque pays s'applique
à ce  qui lui est formellement interdit : si les Allemands n'hésitent pas à se promèner nus dans les parcs urbains,  vont régulièrement au sauna (où la tenue de rigueur se résume à celle que nous portions le jour de notre naissance) et que, dans  les pays nordiques, où l'on n' enferme pas les naturistes dans des enclos appelés "camps de nudistes"
, les gens ne trouvent pas forcément drôle de parler de sexe à mots couverts. Certains en seront même choqués. La majorité d'entre eux est protestante, plus cartésienne et, pour eux,  la nudité n'est pas un tabou.
En revanche, les chrétiens que nous sommes, opteront pour une attitude pudique, voire pudibonde, mais ne laissent passer aucune occasion de rire de ce qu'ils cachent si farouchement de la vue d'autrui.

Je suis donc convaincue du fait que l'humour d'une nation repose avant tout
sur les tabous engendrés par sa culture et sa religion.


Mais revenons à nos moutons, ou plutôt, à notre derrière. Si nous répugnons
à le montrer, nous hésitons moins à parler de lui. Finalement, depuis le plus jeune âge, nous apprenons à apprivoiser ce postérieur très utile, quoiqu'honteux. Penchons nous sur notre "tendre" enfance : Que celui où celle qui ne s'est jamais vu administrer un suppositoire lève la main ! Allons, allons, n'ayez pas honte! Chacun sait qu'un bon suppositoire présente l'avantage de ne pas passer par l'estomac, et évite ainsi nombre d'inconvénients gastriques. OK, il présente aussi ses "revers", mais, en bonne française,  si je vous fais grâce
des détails, je ne rougis pas d'aborder le sujet et ne manque pas non plus d'en sourire en ce moment, tout comme vous, d'ailleurs! ;-)
Bref, pour un français, un suppositoire est un objet utile et encore familier, même s'il est de moins en moins usité. Chez d'autres, de telles méthodes de médication ne peuvent être considérées que comme barbares, voire perverses!

Me voici donc à Hambourg. Moi, mes meubles et ma pharmacie française:
alcool à 90°,  sparadraps, aspirines, et désinfectant liquide qui tâche.
Et aussi, un peu par nostalgie enfantine et beaucoup par souci d'efficacité,
un paquet de suppo à l'eucalyptus.

Dans l'immeuble, il n'y a que des jeunes célibataires. La gente féminine fait
la majorité, puisque le genre masculin n'est représenté que par un seul et unique spécimen (ne vous mettez pas à le plaindre:  il était comme un coq
en pâte). Forcément, on s'organise rapidement : sorties nocturnes, parties
de jeux de société et même des WE en bord de la mer, échanges de CD, d'ingrédients culinaires et de bons procédés. Bref, on rigole bien et, surtout,
on s'entraide. Les petits bobos sentimentaux, les conflits de génération et
les "Tu passes prendre un café ou une bière et on en discute?" sont monnaie courante. Les rapports sont sympathiques, courtois, pas envahissants et sacrément agréables!

C'est ainsi qu'un jour, je croise notre Danoise. Elle tient un sacré rhume!
Bien entendu, Dr Gum a exactement ce qui lui faut. Je reviens dans 2 mn.!
Voilà! Un remède magique tout droit importé de mon joli pays. Naturellement efficace, tu n'as aucun souci à te faire! Ce soir, juste avant de te coucher.
Et  tu m'en donneras des nouvelles!

Je la
retrouve deux jours plus tard. Elle va mieux. Alors? Efficace, mon eucalyptus, hein?


Elle me tend le paquet en acquiessant très sobrement : efficace?
Oui, peut-être.. Mais qu'est-ce-que c'est pas bon : J'ai du le recracher !  
Et bien, figurez vous que ne n'ai même pas eu la force d'éclater de rire...
J'avais fait une boulette et je n'avais même pas le courage de lui expliquer pourquoi... Je crois bien qu'elle en serait retombée malade ! :-D

Santé! Et... bon appétit !


Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Je suis à la recherche de ton article sur les objets utiles en voyage et je tombe sur ceci. J'ai éclaté de rire toute seule devant mon écran.  Véro
Répondre
C
Comme quoi, rien qu'avec un tout petit suppositoire !...:-D
D
Ah ! Ca va mieux !!! Le noir me crevait les yeux !<br /> Bon WE; Bisoux
Répondre
C
Pas encore bien au point, mon truc, mais au moins, le pire semble avoir évité! :-D
A
Merci pour l'histoire des suppos ... c'est tjs sympa les histoires pipi - caca !<br /> Et pour la couleur de ton blog, moi chui pas raciste, j'aime bien les noirs ...<br /> Bizzzz et garde la pêche<br /> ANSO
Répondre
C
Bigre de bourrique! Toujours la phrase "qui tâche"... Mais qu'est ce que tu me fais rire! Bisous, Anso!
E
Je suppose (hihihi!)<br /> que tu vas mieux après le traitement de cheval que tu as imposé à ton blog....<br /> Moi j'aime bien ton côté rigolo et spontané mais néanmoins très profond!<br /> Et les suppos j'ai eu ma dose quand j'étais petite! des suppos à la moelle de beouf et au cartilage (pour refaire les articulations)<br /> Keskyfopafère!!!
Répondre
C
Traitement de choc, oui. Et belle frayeur! Il devait y avoir un bug sur OB et les modifs n'apparaissaient pas. Alors, je pensais que je devais continuer à mettre du noir, surtout que tous les blogs d'aide était en blocage V2 et que je travaillais "au petit bonheur la chance". Le lendemain, tu parles d'une surprise!!! :-D Et là, pof! Un virus sur notre ordi... :-/ Pas question de toucher à quoique ce soit. J'en été assez contrariée: c'est idiot, y'a pas mort d'homme! :-DEn parlant de suppos, t'es tu renseignée pour les capsules molles à vider dans les oreilles?
P
J'ai bien ri Gum avec ton histoire de suppo.<br /> Et j'attends de tes nouvelles avec impatience. Bises
Répondre
C
Ouais... tu as vu les nouvelles... :-(Et, maintenant, je dois m'attaquer à une nouvelle cata (apparemment, c'est même encore plus grave qu'on pensait...) J'espère qu'on passera au travers du pire...