Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 12:27
Y'a des jours où je réfléchis trop!.. :-D

LES OGM SONT-ILS DANGEREUX POUR NOTRE SANTE ?

Définition d'un OGM (source ogm.gouv.fr)

Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un organisme (animal, végétal, bactérie) dont on a modifié le matériel génétique (ensemble de gènes) par une technique nouvelle dite de "génie génétique" pour lui conférer une caractéristique nouvelle.

Ce processus s'inspire des techniques de sélection ou de mutation, qui existent déjà dans le monde agricole.

Les trente dernières années ont vu se développer des techniques modernes de "génie génétique", consistant à introduire un ou plusieurs gènes dans le patrimoine génétique d'un organisme et de construire des organismes dits "génétiquement modifiés" (organismes génétiquement modifiés -OGM- et les micro-organismes génétiquement modifiés -MGM). Ces techniques permettent de transférer des gènes sélectionnés d'un organisme à un autre, y compris entre des espèces différentes. Elles offrent ainsi potentiellement la possibilité d'introduire dans un organisme un caractère nouveau dès lors que le ou les gène(s) correspondants sont identifiés.

La transformation génétique peut être effectuée sur de nombreuses espèces végétales, depuis les céréales jusqu'aux légumes ou aux arbres. En tout, ce sont plus de 60 espèces qui peuvent être transformées. Les OGM les plus avancés correspondent surtout à des espèces de grande culture comme le maïs, la betterave et le colza. Les gènes introduits sont très divers mais actuellement ce sont principalement des caractères d'intérêt agronomique qui sont le plus développés.


Consultation du public

(source : même site, cliquez sur les liens, le résultat est surprenant!!!)

Le public est systématiquement consulté sur chaque dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché. La consultation se fait au niveau communautaire via Internet.

Les sites du Centre commun de recherche de la Commission européenne (Joint Research Center) et de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) donnent accès respectivement :

aux synthèses de chaque demande d'autorisation (SNIF) déposée dans le cadre de la directive 2001/18/CE relative à la dissémination volontaire d'OGM dans l'environnement ainsi qu'aux rapports d'évaluation correspondants,

aux synthèses de chaque demande d'autorisation (SNIF) déposée dans le cadre du règlement n°1829/2003 relatif aux denrées alimentaires et aux aliments pour animaux génétiquement modifiés et aux avis de l'AESA correspondants.

Le public dispose de trente jours pour s'exprimer sur ces dossiers.



Et voici un reportage fort intéressant sur les OGM...  ICI
.
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Je vois que tu as écrit sur les OGM samedi... moi c\\'est dimanche dans la nuit.... et je n'ai pas pu copier-coller les film que m'avait envoyé plusieurs personnes.... Je n'en ai eu connaissance qu'au retour de WE.<br /> Je ne sais pas si l'omerta a déjà commencé (interdire la diffusion dudit film) en tout cas, je ne l'ai pas fermée (ma g.....)<br /> J'ai déjà interpellé Voynet et Bayrou. Je voudrais continuer avec les autres figures de proue des présidentielles...<br /> "Il faut manger pour vivre, et non vivre pour  manger" disait Molière...<br /> Maintenant je ne sais même pas si je pourrai continuer  à vivre sans savoir ce que je mange!
Répondre
C
Et bien, Ervalena, je vois que tu es réellement impliquée dans cette bataille! Il semblerait que la France soit à la pointe de la résistance aux OGM. Bien qu'il me fasse souvent rire, j'avoue que l'action de Bové a énormément secoué l'opinion publique : son action est loin d'avoir ou (d'être) inutile. Etant moi-même allergique à certaines substances alimentaires, je connais aussi pas mal de gens, dont les enfants souffrent d'allergies graves: dans de tels cas, les OGM peuvent avoir des répercussions immédiates, dramatiques, voire mortelles...