Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 19:29
Surprise de Nouvel-An :
Une petite pierre, que l'on m'a ramenée de Bretagne !



La légende raconte...

Il y a bien longtemps, se dressait à Coadry un temple dédié
aux divinités Celtiques.


Mais les pères  Ratian et Sainte Candide, une fois arrivés
dans la région, s'empressèrent d'évangéliser la population.
Le temple fut promptement délaissé, tomba rapidement en
ruine, se couvrit de ronces et d'épines et devint le repère
de vipères malfaisantes.

Quelques temps plus tard, le comte de Trévalot, seigneur du
pays, vit son château attaqué par une armée impitoyable et
sanguinaire : celle du cruel seigneur de Coatform.


Rapidement, la place forte menace de tomber aux mains de
l'agresseur. Désemparée et sentant sa dernière heure proche,

le Comte s'en remet à Dieu, faisant voeu que si sa vie et son
château étaient épargnés, il construirait une chapelle en
l'honneur du Christ.

Le miracle se produisit


L'ennemi vaincu, le vieux Comte se demanda où il devait
construire la chapelle promise. La décision s'avérant
difficile à prendre, on décida que Dieu lui-même devait
faire son choix. On attela donc un char à boeufs rempli
de pierres et on le laissa partir seul : à l'endroit où
le curieux attelage s'arrêterait, on bâtirait la chapelle
du Christ.

Les boeufs s'arrêtèrent près du vieux temple païen...

Dès le lendemain, les ouvriers furent envoyés sur les
lieux pour commencer la construction. Lorsqu'ils arrivèrent,
leur surprise fut grande : les ronces avaient laissé place
à un jardin de fleurs magnifiques! Les anciennes pierres
du temple étaient régulièrement alignées le long des
fondations! Et... une nouvelle source avait jailli!

La chapelle fut vite construite, car les ouvriers
travaillaient d'arrache-pied,  de jour comme de nuit. Jusqu'à
ce qu'il ne resta plus qu'à placer le clocher. La force manquait
maintenant aux hommes: ils étaient éreintés. C'est à ce moment
que l'on vit surgir de la forêt un être comme on en avait enco
re
jamais vu. Il était immense! Le géant souleva le lourd clocher et
en coiffa la chapelle: la tâche était accomplie. Le géant
fut accueilli dans le petit village, où il repose toujours. Sa tombe
y est encore, surmontée de deux croix celtiques espacées de
25 mètres:  l'une placée à l'endroit de sa tête, l'autre à celui
de ses pieds...

Les habitants n'étaient pourtant pas au bout de leurs surprises:
peu de temps après que la chapelle fut érigée, on découvrit que
les eaux de la source étaient miraculeuses : elles guérissaient
tous les pélerins malades qui se rendaient sur les lieux. Les
gens accoururentde toutes parts. Il fallut construire
de nombreuses auberges, afin de pouvoir les accueillir
et les héberger. Il fallut les nourrir, aussi!
On faucha tout le blé, on déterra tous les légumes et on
tua toutes les bêtes. C'était au XII siècle. La région connut
alors une forte période de disette. Le nombre important
des pélerins fut tenu responsable. La population affamée
décida de brûler la chapelle.

Une haute colonne de fumée s'éleva dans les cieux. Lorsque
celle-ci retomba sur la terre des hommes, elle dispersa
d'innombrables petites pierres en forme de croix : Dieu venait
leur rappeler qui était leur véritable Seigneur!

Le peuple trembla et le message fut bien entendu, on
ramassa alors les pierres
(les scientifiques les
appellent "staurotides"). Ceux qui les
détiennent savent
qu'elles les protègent contre les naufrages,
la folie,
les chiens enragés, la foudre...

 

 

Et si c'était vrai...?


Partager cet article
Repost0

commentaires

P
comme elle est belle cette pierre. Tu es vraiment chanceuse ..... Je pense à mon fiston, lui qui collectionne les pierres...... il en serait émerveillé ..... peut-être une question naïve : c'est une vraie trouvée ou une simple réplique ? ...... euh à la réflexion, question idiote !<br /> Et si je te l'échangeais contre une jolie "oeil de Sainte-Lucie" ? <br /> D'ailleurs ça me fait penser que je voulais photographier notre petite collection pour te l'offrir via mon blog. ..... Promis ça va viendre !<br /> Bises amicales<br /> Papaye
Répondre
C
Pourquoi question idiote? C'est, bien entendu, une relique tombée du ciel, le jour de l'incendie! :-D En tous cas, ce n'est pas une réplique: ces pierres existent dans la nature, elles s'appellent des staurotides. On les trouve en France, mais aussi dans d'autres pays. Dans une région des USA, on les trouve aussi. Là, on les appelle "larmes des fées": les fées auraient pleuré le jour de la crucifixion de Jésus et leurs larmes se seraient transformées en ces pierres...oooh non, je ne l'échange pas, Papaye! C'est un cadeau! J'ai eu une belle collection de pierres (non précieuses: des caillous tous bêtes, mais jolis) et de coquillages. En raison du déménagement, j'ai du les abandonner , en grande partie. Il n'est pas impossible qu'un jour, toi ou ton fils découvriez une pierre abandonnée par Gum sur une plage! :-)  Je suis sûre que les trouvailles déposées par mes soins ne manqueront pas d'éveiller l'étonnement ou la surprise: certaines venaient de très loin! Je n'ai cependant jamais donné ou abandonné une seule pierre, un seul coquillage, un seul petit caillou qui m'ait été offert...
F
Aucun danger que je me fasse de la bile ! Je suis bien consciente que comme tu le dis, les blogs de ménagères n'ait que peu de succès, mon but n'étant pas la gloire, mais l'amusement et le plaisir à faire voir les photos que j'aime prendre...! <br /> bisous, bonne journée<br />
Répondre
F
 <br /> Désolée Gum pour le Festival de Romans, mais je me suis décidée au dernier moment pour m'inscrire...NON ! Pas sur la tête ! <br /> Aïeuu !!<br /> bisous<br />  
Répondre
C
Hi!Hi!Hi! j'ai pas sorti un gourdin, j'ai complété l'info! Tu sais, les blogs "persos'", je ne crois pas qu'il soit forcément visés par ce festival: ils cherchent des talents artistiques (je ne pense pas que je me serais pas inscrite, quoique je tiennes Raoul pour un excellent comédien :-D) Il y a cependant des blogs qui doivent concourir à ce style de festivals pour que les gens se fassent connaitre dans le milieu: je crois que l'info aurait du mieux circuler... C'est dommage... mais bon, d'un autre côté, les futurs pro se renseigne ailleurs que sur des blogs de ménagères. Mais on ne sait jamais, des fois, il suffit d'un hasard pour quelqu'un qui passe nous faire un coucou... Allez, ne te bile pas! :-)
F
Coucou Gum !<br /> J'aime beaucoup les légendes, j'aime beaucoup y croire aussi, et contrairement à Leone, non, je n'ai pas pensé Petrole..non, j'ai pensé : J'en veux une, j'en veux une !! Oui, oui, j'en veux une ! <br />
Répondre
L
Envie de troucher, de sentir !  .... Jolie légende ....  si seulement ...c'était vrai  ... mais puisqu'on la raconte, elle existe bel et bien, après tout !"Dites, dites, si c'était vrai S'il était né vraiment à Bethléem, dans une étable Dites, si c'était vrai Si les rois Mages étaient vraiment venus de loin, de fort loin Pour lui porter l'or, la myrrhe, l'encens Dites, si c'était vrai Si c'était vrai tout ce qu'ils ont écrit Luc, Matthieu Et les deux autres, Dites, si c'était vrai Si c'était vrai le coup des Noces de Cana Et le coup de Lazare Dites, si c'était vrai Si c'était vrai ce qu'ils racontent les petits enfants Le soir avant d'aller dormir Vous savez bien, quand ils disent Notre Père, quand ils disent Notre Mère Si c'était vrai tout cela Je dirais oui Oh, sûrement je dirais oui Parce que c'est tellement beau tout cela Quand on croit que c'est vrai.    Jacques Brel ...Tu sais à quoi j'ai pensé en voyant cette "pierre" ...  j'ai pensé "pétrole" ?  pas très romantique Léone ce matin. Bisous Gum ....
Répondre
C
Ca partait pourtant bien romantiquement, ta réponse!... Et puis... PETROLE!!! :-O Les petites pierres sont noires et rousses, ch'suis désolée!:-D