Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 07:29
Je ne regarde que très peu la TV. Ce dévidoir à niaiseries n'éveille mon intérêt que très rarement. Je ressors la plupart du temps déroutée, voire carrément dégoutée de l'expérience. Pourquoi? Parce que c'est une fenêtre sur un monde que je n'aime pas, mais alors pas du tout!

Voici donc, qu'il y a quelques jours, une information venait à nouveau agresser le peu d'illusions qui me restent:

Plusieurs compagnies aériennes, au lieu de méditer sur la nécessité absolue d'améliorer les conditions de transport de leurs passagers (les bénéfices sont censés aussi servir à cela) ont, au contraire, décidé d'appliquer une nouvelle réglementation: une mesure digne de figurer en bonne place au hit-parade des symptômes de l'unique maladie véritablement honteuse de notre société: la déchéance morale!

Voilà que les "gros" risquent de devoir bientôt payer deux places pour pouvoir prendre l'avion, "dans le cas où les vols affichent complet" (je me permets de douter que ce détail pèsera durablement et surtout honnêtement dans la balance, si je puis me permettre le jeu de mot)! On réfléchit donc à fixer une limite de masse corporelle et à mesurer le tour de taille des passagers, lors de leur arrivée sur place... Je reconnais que les compagnies françaises n'ont pas inventé le procédé: figurez-vous qu'il est déjà appliqué aux USA (après avoir inventé les sodas et le "fast-food", ils nous devaient bien ça). Une formidable idée qui arrangerait bien les affaires de nos compagnies locales (l'une d'entre elles, et pas la plus "pauvre", a d'ailleurs déjà tenté le coup)

A l'heure où l'on tente de nous berner en nous expliquant que le monde du "profit à tout prix" est obsolète et révolu, que nous sommes sur la meilleure voie pour redevenir des êtres "humains", voici ce qu'on apprend:

40% des personnes interrogées (en France, dans notre beau pays de la tolérance, des droits de l'homme, de la liberté, de l'égalité et de la fraternité) se diraient favorables à cette mesure. Parce que les sièges sont étroits (ce qui est vrai) et qu'il est donc "gênant" de voyager à côté d'une personne forte!
Il semblerait donc logique à presque la moitié de cet "échantillon", que l'on punisse les obèses (terme médical à éclaircir concernant les tarifs de transports aériens). Il est évident que beaucoup de personnes fortes ont les pires difficultés pour vivre une vie "normale", qu'ils doivent tous les jours supporter le regard moqueur des osseux (qui se trouvent beaux) et qu'ils expérimentent le fait qu'une recherche d'emploi, quand on est pas un canon d'esthétisme est un tour de force. Etant donné qu'ils sont habitués à en baver, s'ils ont suffisamment d'argent pour se payer un voyage, on aurait tord de se gêner pour leur faire les poches, pas vrai?!

Un lien pour lire l'info et quelques réactions ICI

Alors, bien sûr, vous allez me dire: "C'est bien de sauter au plafond! Mais si tu devais voyager coincée pendant des heures sans pouvoir rabattre ton plateau (s'il y a une personne forte devant), déplier un bras ou craindre de demander à ta voisine ou ton voisin de se lever, quand tu désires aller aux toilettes?". Je répondrais, qu'effectivement, je ne serais pas particulièrement heureuse et que je chercherais à changer de place. Que les compagnies aériennes ont, en effet, le devoir de se pencher sur ce problème. Mais certainement pas de culpabiliser, de pénaliser les personnes montrées du doigt aujourd'hui. Il me semble évident qu'il revient aux prestataires (de tout poil) de revenir à une véritable notion de service, c'est à dire à des normes acceptables POUR TOUS. Car ce sont EUX qui nous vendent un service! Si leurs sièges se sont transformés, au fil du temps, en casiers pour anorexiques (d'ailleurs, les places sont étudiées pour satisfaire le bien-être de nains anorexiques), et bien, qu'ils en portent la responsabilité eux-même!

Une place "normale" (c'est à dire adaptée à un maigrichon cul-de-jatte) vendue, et deux places mises à disposition, lorsque que le passager ne remplit pas les critères de tour de taille en remplissant trop bien le siège, est une solution qui ne mettra aucune compagnie sur la paille, me semble t-il! Et même si on aménageait 1 ou 2 places XXL par engin, cela mettrait-il en péril l'équilibre économique de ces entreprises?
Les avions ne regorgent pas de personnes fortes gênant les mouvements, et ce de façon objective, leurs voisins, à ce qu'il me semble.

Ne serait-ce pas plutôt que nous nous dirigions vers un système d'apartheid, où seuls les minces auront le droit de monter dans un avion, un bus ou un train à moins d'être cousu d'or? Déjà que tout le monde semble trouver normal qu'ils ne puissent passer un tourniquet ou  profiter des toilettes de train (j'ai déjà du mal à y mouvoir mes 56 kilos... A l'allure où le monde change, d'ici 2 ans, je suis bonne pour payer une taxe aussi... Surtout que je ne vais pas en maigrissant Hi!Hi!Hi!), etc...(les exemples sont nombreux). Je répondrais qu'être svelte et bien-portant est un chance inestimable et que personne ne devrait payer parce qu'il ne l'est pas. Ces gens paient déjà un tribu suffisamment lourd à la vie!!! D'ailleurs, si nous continuons sur cette voie, quelle est donc la prochaine étape? Posons nous tous la question de savoir si NOUS cadreront dans la nouvelle norme!...

Alors que, depuis des années, on nous parle d'un tas de sujets rutilants (je me rappelle avoir disserté sur l'imminante humanisation de l'hôpital!...) et de la meilleure prise en compte des personnes handicapées, nous stigmatisons chaque jour de nouvelles catégories de personnes, des personnes encore jugées il y a quelques années comme "à peu près acceptable" pour notre société ("chacun est différent, unique et cela est heureux" m'avait-on dit). Et ceci pratiquement dans la plus pure indifférence, voire au milieu des applaudissement d'un public ravi!

Du coup, je demande à ce que les cons soient surtaxés. Aussi ceux qui pêtent dans les cinémas et pissent dans la mer.
Et puis tiens, dans les avions, il serait souhaitable que ceux qui ne savent pas se tenir à table soient lourdement punis. Je milite également pour que la police cueille les passagers lecteurs de magazines pornos dès leur arrivée. Parce que voyager à côté d'eux ME DERANGE (Ce cas m'est arrivé et je peux vous dire que c'est franchement désagréable).

Pendant que j'y suis, je trouve qu'on devrait aussi surtaxer les moches (c'est à dire ceux dont le physique n'est pas digne de faire la une des magazines de mode... Si l'on accepte l'idée que la beauté soit réellement ça!...), inventer un impôt pour les parents d'ados affublés d'acné ou d'appareil dentaire, punir les personnes ne dissimulant pas leurs cheveux blancs ou leurs boutons de fièvre, interdire de séjour les personnes aux dents jaunes (avez-vous remarqué que tous les visages de personnes publiques aborent tous ce sourire parfaitement aligné et décapé et qu'il sera donc bientôt mal vu de ne pas se plier à cette norme? Rien à voir, mais j'en profite au passage, pour souligner que ces bouches magnifiques de stars, de journalistes et de ministres dégoulinent de fautes de grammaire et d'accords, mais on s'en fout, n'est ce pas?... Mon blog aussi. Moi, j'ai le droit!). Voyez-vous, la compagnie de personnes aux traits disgrâcieux m'importune!

On devrait aussi confisquer les pensions d'invalidité aux personnes visiblement malades et la retraite aux personnes âgées ne le cachant pas (imaginez l'économie!) parce qu'il est, de nos jours, INTERDIT D'ETRE MALADE OU DE VIEILLIR et d'avoir, en plus, l'audace ou l'impudeur de le montrer!

Plus sérieusement, je me dis que si l'on pouvait énergiquement aligner ceux qui jettent leurs cochonneries n'importe où, que l'on instaurait des périodes obligatoires de bénévolat au sein d'associations pour ceux qui maltraitent ou abandonnent un animal (en plus d'une amende qui leur passerait l'envie de recommencer), que l'on sanctionnait les spectateurs inactifs d'une situation de détresse évidente, etc. on ferait un tas d'économies à bon escient. Avec ça, on pourrait financer une multitude de places assises, de tourniquets, d'escalators et de portes d'entrée accessibles à tout le monde.

Je pense que si les thèmes de la maladie, du handicap, des différences, de ce qu'on pourrait appeler "la nature face à une norme" étaient abordés dans tous les foyers et les écoles, on aurait fait un grand pas dans le bon sens. Et enfin, que si chacun était capable d'élargir la locution "Responsabilité sociétale" à autre chose qu'un terme d'économie, d'appliquer aussi sévèrement la notion "d'esprit civique" à soi-même que lorsqu'il s'agit de juger les actions des autres (j'avais appris "Ta liberté s'arrête là où commence celle des autres" et je constate finalement que "C'est le plus gêné qui s'en va"!), je crois que certains reviendraient à des valeurs indispensables à notre survie, que beaucoup de parents seraient à nouveau capables d'inculquer de vraies valeurs à leurs enfants et qu'ils ne seraient pas fous d'espérer que leurs mômes ont une raison de croire à l'avenir et de sourire à la vie.



Conclusion: Quand j'entends ce que j'entends, je me dis que, si j'avais le souhait de "bénéficier" d'une tombe à l'heure dite (ce que je ne conçois même pas en rêve), je renoncerais de bon coeur à une épitaphe originale pour en choisir une aussi saillante que galvaudée:
 
        "Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien!"


.
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bonjour. Bon tu pousses peut-être un peu loin le raisonnement et le déraisonnable et globalement je suis d'accord avec toi sur ce vaste sujet de notre société : la minceur, la beauté, le jeunisme, etc. J'ai fait un vol Paris-St Denis de la Réunion à côté d'un charmant et cultivé monsieur (comme quoi la rondeur n'a rien à voir avec ...) de 130 kg et ce n'a pas été une partie de plaisir ni pour l'un ni pour l'autre. Faut-il alors réserver un autre espace aux "gros".  Et aller jusqu'où dans quelles catégories (roux, noirs, blonds, athées) ? Pas fastoche. Cordialement.
Répondre
A
YES ! YES ! YES !Bientôt nous paierons aussi l'air que nous respirons ...Bisous Gum et merci pour ce coup de gueule.ANSO
Répondre
A
Je suis pour que les sièges dans les avions prennent plus de place. Je ne fais pas partie des personnes "fortes" mais plutôt des "osseux". Alors pourquoi ma remarque? c'est parce que voyager avec les genoux derrière les oreilles ça donne des crampes assez rapidement.
Répondre
K
et ce soir çà va mieux !.. Desproges n'aurait pas renié ce texte . Je ne partage pas tout , mais grand bravo tout de même pour l'engagement  (mais  qu'est-ce qu'y fait soif !...)
Répondre
A
Je te soutiens à cent pour cent.Mon téléviseur est HS depuis six mois et ne me manque absolument pas.Je tourne le dos à ce petit monde égoiste, réducteur, dérangé par un pétale de rose, d'où les lois (adoptées allégrement par les charognards gourmands).UN MONDE QUI MARCHE SUR LA TETE !
Répondre