Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 16:01
Que diriez-vous de répondre placidement à quelqu'un qui trouve que tout est facile (Vous savez, les "yaka"):

"IL NE FAUT QUE LA QUEUE D'UNE VACHE POUR ATTEINDRE LE CIEL,
ENCORE FAUT-IL QU'ELLE SOIT
BIEN LONGUE!
"



C'est nettement mieux que de rétorquer :"Tu ne te rends pas compte!", non?

.
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Merci à Urban pour son quart d'heure culturel. Tu devrais continuer, Urban, une séquence savante par semaine nous ferait grand bien.Cette expression, je suis un peu surpris de la voir ainsi "mords-moi le noeud" car je la connais comme ceci "mords-moi laineux", "un travail à la mords-moi laineux"  qui signifie bien un travail mal fait, fait n'importe comment. L'expression vient de l'époque où on traitait et cardait la laine de mouton et les poils de biquette ! Certaines bergères souillardes gâchaient le travail à la va-vite en traitant la laine avec les dents et non avec la cardeuse, ça allait plus vite mais c'était très mal fait. Donc, "à la mords-moi laineux". (c'est vrai qu'on broute ce qu'on peut comme on peut)Certains disent que l'expression viendrait de ce que certains mordaient volontiers l'écu, qu'on appelait aussi le noeud et même le jonc , pour s'assurer qu'il était bien en or. S'il se tordait c'est qu'il était faux. A la mords-moi l'écu, mords-moi le noeud, mords-moi le jonc  Ah, les délices de ces vieilles expressions surranées !!!!!!
Répondre
C
toujours très judicieux les commentaires d'Urban !....j'ai pas mieux ! 
Répondre
P
Je rigole en voyant les coms d'Urban.Juste un bisou en vitesse.
Répondre
A
Je ne connaissais pas cette expression mais si je traite la personne à qui je pense de vache et qu'il lui faudrait une queue bien longue. Je crains que ce ne soit mal interprété.Bonne soirée
Répondre
C
Ooooooh, Urban, qu'allons-nous donc faire de toi,!?!?
Répondre