Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 00:01

On entend toujours : "L'amitié n'existe pas entre les hommes et les femmes"

Et bien, moi je vous dis que c'est du pipeau!

Bien sûr, en général, l'affaire tourne autrement. Moi aussi, j'en ai perdu, des amis-hommes. Bêtement. Par surprise. Parcequ'après des semaines, des mois, voire des années, on se retrouve idiote devant une déclaration enflammée.
Ben non, au cours de toutes ces sorties, plongé dans toutes ces discussions,
au milieu de toutes ces rigolades, on n'avait rien remarqué.
Et pourtant, on a du flair, pour ce genre de choses !

Mais... Ca arrive vraiment! Oui, ça existe les potes, les vrais!
La vie fait qu'on finit quand-même par les perdre de vue.
Parfois, il arrive qu'on les retrouve au hasard
d'un coin de rue ou de sa boite mail. Un peu changés, mais toujours les mêmes.

Alors un jour, j'espère retrouver ce bon vieux Thomas.
Quand je l'ai connu, j'avais 14 ans. Quinze ans de belle amitié plus tard,
il est parti loin, trop loin pour moi : à New Delhi, pour apprendre à des apprentis
le beau métier de la joaillerie.
Quelle misère de n'avoir pu honorer sa fabuleuse invitation!
Cette fois, il n'est plus dans l'annuaire. Le vaste monde l'a englouti...

Mais il m'en reste et je les garde à l'oeil (ou plutôt à la longue-vue).
Aujourd'hui, je voudrais rendre hommage à deux d'entre eux.


Voici l'histoire :

Un jour, sur la côte d'Azur, une toute jeune Gum, partie en vacances
avec son papa et sa maman, venait de se baigner
sur une plage déserte
(et oui, c'est possible! 'Faut pas y aller en pleine saison! :-D)

Quand je dis "déserte"... On était 4 : 3 types, allongés sur leur serviette et moi.

Je perçois un timide et presque imperceptible : "Froade...nicht?"
Ces 3 vieux renards ne pouvaient espérer engager une conversation
d'enfer avec "une petite jeunette française":
A leur niveau, on ne pouvait même pas parler d'un français approximatif!
Mais, quand on est des mecs, des vrais, il faut bien rentrer au pays en pouvant dire :
"On a dragué des françaises sur la plage"..."Les françaises", ce jour là, c'était moi :-D

L'occasion est trop belle: je leur sers la surprise du chef!
"Bla-bla-bli, bla-bla-bla et que l'eau n'est pas froide du tout et qu'ils peuvent y aller sans problème,surtout avec leurs habitudes de... mer du Nord"...
(Ben oui, à cette époque, j'avais déjà déserté le nid et habitais en Allemagne :
je reconnaissais les accents régionaux ! :-D)

- 3 bouches bées et 6 yeux ronds me contemplent -

Ha! Ha! Le coup du voleur volé !

Une seule paire de ces yeux n'a pas réussi à dépasser le stade contemplatif...
L'un deux vivait à la frontière danoise et les deux autres à Hambourg.
Quelques temps plus tard, j'y emménageais moi-même pour suivre mes études.

Quand je suis retournée à Berlin, c'est l'un des gars qui reprenait lui-mêmes des études
tardives dans cette ville (ce pour quoi je lui tire mon chapeau!)
On ne choisit pas ses facs, ce sont elles qui vous choisissent.
Le hasard a donc fait qu'on a continué à se rencontrer ici ou là.
J'ai été conviée à partager la joie de leurs coups de foudre, ai été de
mariage et ai malheureusement aussi suivi les multiples rebondissements
d'une douloureuse séparation. Mais c'est une autre histoire...

Toujours est-il que, cet été là, la Gum traversait ses vacances, St Tropez et les environs sur un fauteuil de ministre (comprenez celui d'une "Goldwing") :
Dans leur version habillée, mes nouveaux copains étaient des motards! :-O
Des gars tranquilles et pas frimeurs, des amoureux de longues escapades dans la nature.
Ni beaufs, ni enfants de tristesse. Des copains comme on les aime!
Et moi, j'vous l'dis : trop cool de sortir le soir avec ses body-guards! :-)
On a tous passé des vacances SUPERS... enfin presque..

Parce qu'il a bien fallu décourager la paire d'yeux aux allures "mort d'amour" et
c'est jamais rigolo à faire. J'imagine qu'entre temps, le pauvre gars s'en est remis.
(On ne sait d'ailleurs pas trop ce qu'il est devenu).
Les deux autres font toujours partie de la vie de Gum
.  Leur bidon à pris des formes
et leurs cheveux commencent à briller d'un nouvel éclat. Mais, comme au premier jour,
leur attitude est invariablement restée la même:
responsable, respectueuse, amicale, souriante et...
FIDELE... A travers les années!!!!...


Et voici des photos toutes fraîches de ces deux specimens RARES
(sur leur monture, sinon ils risquent de râler! :-D)




WER DA, DER DIESE BILDER ERKENNT? :-)
HABE UNSEREN TREFF AM MITTELMEER ERZAEHLT, ABER MEIN ARTIKEL HANDELT SICH AUCH UM DIE ECHTE, DAUERBARE FREUNDSCHAFT ZWISCHEN MAENNER UND FRAUEN

KEINE BANGE : ICH UEBERSETZE GERN PER MAIL, FALLS NOETIG ! ;-) 
LIEBE GRUESSE!...
PS : T'WAS VON ECKI GEHÖRT?


 
.
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
hello Gum ! une petite dose de nostalgie de temps à autre ça ne fait pas de mal ,comme  une petite piqure de rappel ......  les jours où ça va moins bien ... bises Gum !  bonne semaine Mary
Répondre
A
Belle histoire!Il est vrai que l'amitié homme-femme est difficile puisqu'il y a souvent autre chose qui tend à s'installer mais ça existe.C'est plus facile à réaliser quand il s'agit d'un homme qui a grandi entouré de femmes.Je repars mardi pour une semaine alors toutes mes amitiés à la Gumette en moto à Saint-Trop
Répondre
C
C'est vrai, ça doit aider. Mais quand j'y réfléchis, ces deux larrons n'ont que des frères et mon cher Thomas n'a aussi qu'un frère... J'dois donc être un mec! :-D
M
La sieste avec manu? Mais je me suis vu faire la sieste tout seul, moi. Si une personne est venu faire la sieste avec moi, je devais déjà être dans les bras d'une autre, et son petit nom était Morphée car j'ai  vu personne d'autre venir.
Répondre
C
Je n'ai pas dit que vous deviez siester dans la même chambre! :-D Alors, elle a été gentille avec toi Morphée? ;-)
M
Alors si tu le dis , je te crois !!! lolBious et bon dimanche
Répondre
C
Je te sens douter...C'est vrai, c'est rare, mais tu vois bien que ça existe! :-)Bisous, Mme Maman!Gum
C
Ah ben tiens, puisque tu es devant ta bécane, tu iras lire le mail que je t'ai envoyé ce matin pendant que je fais la sieste avec Manu!
Répondre
C
Ca y est!... J'attendais devant la mauvaise porte! :-D