Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 16:01
Comme l'un de mes commentaires prenait déjà des dimensions impressionnantes avant toute relecture,
correction et rajout, j'ai décidé de le développer ici. Ca ne mange pas de pain! Si vous n'aimez pas mon blabla, vous passez outre. Demain, je remets des photos! :-)

Je trouve que, lorsqu'on est en bonne santé et qu'on a la chance d'avoir des enfants en bonne santé, il faut se frotter à de telles images (voir le premier billet du jour). Et pas seulement, il faudrait aussi y confronter les gosses. Ou mieux, leur faire rencontrer des gens "différents" Parce que si, par malchance, toi ou eux y sont confrontés dans leur proche entourage, ils se sentiront un peu moins désarmés ou seront simplement plus compréhensifs. Ca existe, bon Dieu, les gens comme ça!
Tu es "normal" et, si ça se trouve, demain, tu l'es plus!

Pour sortir de la norme, pour se voir confronté à la bêtise et à la méchanceté publique, il suffit déjà de rien:

J'ai connu un gars très sympa, très mignon, très bien sous tous rapports. Et tu sais quoi? Il était incontinent.
Il avait une vingtaine d'années. Il ne sortait presque plus de chez lui. Les "autres", les sois-disant "bien-portant' le terrorisaient. Il savait qu'un "accident" le livrerait à la meute. Ben oui, un gars de cet âge se doit de porter des jeans.
Et sous les jeans, on ne cache pas grand-chose... Alors, il faut faire un choix : on te traite de ringard et on se moque de tes drôles de tenues ou tu prends le risque... Et là, c'est quitte ou double, à chaque sortie. Vas faire des rencontres dans de telles conditions. Pour tout le monde, tu es le mec "normal" et tu as tout intérêt à le rester... Il souffrait, ce gars là. Et il a été drôlement soulagé de notre réaction, quand le "pépin" lui est arrivé chez nous. Personne n'a rigolé, même pas moi. Je devais avoir 12-13 ans et je ne trouvais ni drôle, ni bizarre que quelqu'un puisse avoir un "défaut de fabrication". Je trouvais même ça plutôt "normal" et je le pense toujours. Parce que tous les gens "normaux" en ont. Parce que nous ne sommes ni parfaits, ni infaillibles et que nous sommes tous différents.

J'ai vu un monsieur "très bien" faire dans son pantalon, pendant qu'il faisait la queue à la caisse. Il avait juste pris des médocs et pensé qu'il aurait le temps d'aller s'acheter de quoi diner avant que "ça" n'arrive. Les gens se bouchaient le nez en se marrant. Et pas que les gosses. Même le personnel faisait semblant de ne rien avoir vu et se barrait en riant! Si j'avais pu, j'aurais distribué des paires de claques à tous ces connards! A la place, j'ai réussi à arracher une l'info à la caissière, à savoir ou étaient des sanitaires. Et j'ai accompagné le monsieur pour faire le nécessaire.

Et ben, je crois fermement que si on expliquait assez tôt à tous le monde qu'un jour ou l'autre, on aura tous droit à notre lot de handicap, plus ou moins lourd, il y aurait un peu plus de monde au portillon pour comprendre et aider. Et que ce gars de 20 ans ou cette jeune femme n'auraient pas besoin de rester cloitrés chez eux.

Cette jeune femme n'est pas un monstre, c'est simplement une femme qui a eu un accident. C'est simplement un être humain défiguré. Pourquoi cacher cela à des enfants? Pourquoi les tenir éloignés du "autrement"? Les enfants qui grandissent avec un parent, un frère ou une soeur handicapé l'apprennent très vite et comprennent que nous ne sommes pas tous pareils. Eviter à ses enfants la confrontation avec la perversion, là, je suis totalement pour. Leur apprendre doucement que cela existe, il le faut pourtant bien, malheureusement. Leur expliquer jeunes qu'on est pas tous pareils et qu'il faut non seulement le prendre en compte, mais aussi le respecter, ça, on peut le faire beaucoup plus tôt (je pense d'ailleurs que cela évite encore plus le traumatisme et le développement de toute sorte d'intolérances et de peurs). Je regrette que tous les groupes de maternelles basiques ne soient pas suffisamment armés pour mélanger les enfants. Cela éviterait bon nombre de dérives, favoriserait la vie en communauté, l'ampathie et enjoliverait fort notre société! Dans les groupes d'handis, vu la variété des handicaps, les gosses se retrouvent dans des groupes complètement hétéroclytes : tu as des handis moteurs de toute sorte et des handis mentaux ensemble. Et j'en ai vu qui n'étaient même pas handicapés du tout et qui attendaient simplement une ré-orientation correcte. Certains autres avaient des handicaps croisés. Et bien tu sais ce qui s'y passaient? Les mioches s'entraidaient selon leurs handicaps et ils faisaient les 400 coups ensemble. Je peux te garantir qu'ils s'entendaient comme larrons en foire. Autant pour les torgnioles que pour les âneries. Les enfants sont ouverts à toute sorte de choses. Plus on les protège et moins ils le seront plus tard. Enfin, c'est juste mon avis....

Et tu vois, j'irais même plus loin: si nous avons tous de plus en plus peur de la mort, c'est exactement- pour les mêmes raisons: avant, on veillait les morts. Maintenant, on les cache. Du coup, la mort ne fait déjà plus partie de la vie et elle terrorise tout le monde. Si on se laisse faire par cette société de papier glacé silliconé, épilé, svelte et tellement positive, souriante et en bonne santé, uniquement bonne à consommer des anti-dépresseurs, du viagra et autres produits à dos ballos ; si on accepte de croire que la maladie, la veillesse et la mort n'ont pas le droit d'exister, les plus coriaces mourront réellement à cent-vingt ans... après une vie immonde de solitude et de terreur perpétuelle ! Les autres ne voudront même plus vivre leurs vieux jours ou se suicideront pour un ongle cassé, parce que bientôt, cela ne sera plus considéré comme acceptable "dans les normes"...  Tu trouves que j'exagère ? Je trouve que ce n'est pas si loin de la réalité....

Désolée, mes petits visiteurs,  mais quand je pars là-dedans, je suis non seulement intarissable (y'a qu'à voir mes réponses aux commentaires), mais je passe vite à l'état de volcan en..."effusion"! :-D

.
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Coucou, Gum !Tout un chacun a ou peu avoir un handicap, visible ou pas. Oui, il faut apprendre aux plus jeunes, naturellement, à accepter les gens comme ils sont, à les respecter tels qu'ils sont. Point de besoin d'images scoop à la télé (que je ne regarde pas). C'est une question d'éducation.Une de mes grand'tantes venait à un repas de famille chez ma grand'mère. J'avais 10 ans. Elle a ouvert la bouche pour parler, dire bonjour en arrivant...s'est rendue compte qu'elle avait oublié de mettre son dentier (à l'époque, il n'y avait certainement pas de super-glu) qui lui donnait un sourire éblouissant...son changement de physionomie nous a, nous, enfant, exprimé tout son désaroi, nous n'avons pas ri mais nous l'avons embrassée de tout notre coeur.Depuis 30 ans, j'ai moi-même un handicap...Souvent, ceux qui le savent très bien, sont les derniers à faire un effort. Dommage. Je reste cependant optimiste tant qu'il existe des jeunes comme toi.Gros bisous
Répondre
C
Une partie du problème est là: on fait comme si tout le monde se devait d'être physiquement soi-disant parfait (c.a.d. tel que des designers actuels la dessineraient: comme une armée d'ados en pleine forme et maigrichonne), pour vendre un tas de produits. La majorité des gens finit par se dire que si elle a des problèmes de santé, la couleur de cheveux et la silhouette de ses parents, il faut absolument y remédier ou se cacher. Alors le fossé se creuse de plus en plus. Si tu es "nomal", tu ne l'es déjà plus. Si tu as un problème de santé ou si tu atteins la quarantaine, tu deviens carrément un alien.Tout ça a commencé par le "Thing positive" : interdit d'avoir une pensée négative, et surtout pas au boulot! C'est réussi : il ny' a plus de syndicats et les gens avalent des pilules pour faire semblant d'avoir la pêche non-stop. Et puis il est aussi interdit pour les femmes de ne pas rentrer dans un pantalon en taille 38: les hommes ont fini par croire que c'était la norme et les patrons trouve que ça fait "moche" dans leur entreprise. Comme l'infirmité faisait très moche aussi, mais qu'on ne voulait pas afficher ouvertement le "racisme" montant,  on a instauré des quotas... pour les infirmes! Tu viens en chaise roulante, tu as tout intérêt à rentrer dans le quota... quand il est respecté. Tu n'es donc pas un travailleur au même titre que les autres, tu es un élément toléré de "quota"!!!!Jusqu'à présent, seules la ménagère de moins de 50 ans était visée par la pub, car c'est elle qui faisait les courses et, par tradition, était souvent à la maison. Mais la donne a changé, alors, depuis quelques années, on aussi attaque les hommes, les gosses et les personnes âgées. J'ai vu trainer des magazines "Notre temps" chez des personnes à la retraite, quand j'étais gamine. Dessus, il y avait des visages de personnes d'un certain âge. Maintenant, il y a la tête de gens d'une quarantaine d'années. Dans les pubs, ce sont soit des nanas de 25 ans qui font de la pub pour de l'anti-rides ou des produits à teindre la cheveux blancs. La bonne femme qui fait de la pub pour un monte-escalier me hérisse carrément le poil: svelte, bien fringuée et arrivée en haut, elle gambade en souriant comme une star américaine. Pour les assurances-vie, on voit des couples censés représenter des personnes âgées, en train de faire du jet-ski ou je ne sais pas quoi d'autre, avec toujours cet immuable sourire. Lorsqu'une personne  réelle, vivant sa "la vraie vie", avec ses "vrais problèmes" voit ce style de truc tous les jours, elle finit par se persuader qu'elle est anormale!!!Alors, pour la remotiver, on lui vend des scoops : "ben oui, ma p'tite dame y'a pire que vous!". Et les gens achètent.... c'est monstrueux!!!Je vais te dire : je regarde parfois des émissions de TV-réalité. Pour suivre l'évolution de la machine. Et bien, les choses évoluent à grands pas. Les jeunes, qui se nourissent de ce style d'émissions sont gavés pour la prochaine étape. Dans deux générations, les hommes se devront d'être imberbes et consommeront autant de produits de beauté que les femmes. Ils devront tous avoir des cheveux et faire des régimes, s'ils veulent garder leur emploi.Comme c'est le vacances scolaires, je regarde aussi quelques séries pour les plus jeunes. j'en ai vu une hier qui m'a fait froid dans le dos: des gamines de 14 ans (âge déclaré dans la série), des miniatures de petites poules de luxe. Avec du rouge à lèvres, des fêtes sur un yacht, des tenues de défilés de mode (qui changent à chaque image). Fini les séries d'aventures! On passe aux choses sérieuses! "Les gosses, on ne rêve plus que de fric, à présent !!!!"Dans une autre série, un gamin dit à sa mère "J'ai besoin d'argent". Elle répond:  "regarde dans mon porte-monnaie". Il n'y a qu'un gros billet. Alors la mère lui dit simplement: "Ca ne fait rien, prends-le, je passerai à la banque plus tard!"... J'en étais malade!!!!!Voilà ce qu'on nous fabrique. Des armées de consommateurs, obligés de travailler de plus en plus dur, en avalant de plus en plus de médicaments, qu'ils paieront eux-mêmes. Des armées de mannequins de vitrine. Et tous ceux qui ne se plieront pas ou qui n'auront ni la santé, ni l'âge de suivre, iront au rebut et devront se cacher ou se pendre.Et je suis verte de voir que tant de gens entrent dans la danse sans broncher et y envoient tout droit leurs gosses!!!!
P
bonsoir Gum. Je ne sais pas si Ctusaq passe tous les jours sur Auf. C'est juste pour lui dire que je lui ai mis un MP.Fallait pas me dire que tu aurais adoré jouer à la factrice !Bonne nuit à tout le mondePapaye :0010:
Répondre
C
Je suis certaine que Cactusa aura ton message. Et je suis confiante sur le fait que vous ne resterez pas mortellement fâchés : j'ai eu suffisamment de contacts avec l'un et l'autre pour penser que vous êtes aussi capables de vous emporter que moi (ça a chauffé dans la chaumière, ce soir! :-D) mais que vous n'êtes pas plem-plem. De toute façon, je n'ai rien vu de bien dramatique, ce soir. Une discussion animée, à l'italienne, c'est très bon pour la circulation sanguine! :-D Tellement plus sain qu'une blessure qui pourrit vers l'intérieur.C'est sûr, nous avons tous nos talons d'Achille. Les combattants de la vie apprennent à s'affronter : ça pêtent et c'est très bien comme ça. Tant que personne ne laisse trainer de bombes dans ma sacoche ou de gros mots sur les enveloppes, je distribue le courrier sans sourciller, ce qui ne signifie pas sans état d'âme. Une brave vieille factrice à l'ancienne, quoi! :-DBonne nuit, Papaye!gum
A
Je finirai la lecture demain.Je suis presque aussi "naze" qu'hier soir.Au fait, j'ai mis 3 articles à la suite sur mon blog. Je ne sais pas si j'ai eu raison.A demain
Répondre
C
Pour les 3 articles, je trouve mieux. Je t'ai expliqué pourquoi. Je trouve aussi plus pratique.Maintenant, ça se conteste : reste à savoir ce qu'en penseront tes autres visiteurs. Et puis, il faut surtout que ça te plaise à toi. Je tatonne aussi toujours sur certains points. A demain, alpho! Repose toi bien!Gum
A
allez d'abord 36 bisous pour toi... mais qu'est ce qu'il te prend ? mais bien sur que tu as raison, mon amie, mes gamins j'ai fait comme t'as dit... on n'habite dans un quartier près d'une ZUP et ben ils ont été à l'école avec les autres, au centre de loisirs aussi... et comme dit si bien ma fille, et ben nous on ne craint rien car on se connait ... la mort... mon fils a vu son grand père quand il est décédé il y a trois ans ... l'incontinence, je connnais un proche qui jusqu'à l'adolescence l'était ; il faisait le mariol pour cacher tout ça... l'inconnu a toujours fait peur... c'est pour ça qu'il faut aller à la rencontre d'un tas de gens....Et con, on l'est tous un peu, n'est ce pas Gumbisous
Répondre
C
Hi! Hi! Hi! Ta dernière phrase est la plus belle conclusion au débat d'aujourd'hui! :-DMerci, Andrée et un gros, gros bisou!Gum, très, très conne à ses heures! :-D
C
tu ne connais pas ma vie, alors la ferme à ce sujet . Et pas de compte à te rendre, non mais tu te prends pour qui ? Théorie, il n'y a pas que toi qui sois confrontée au pire.
Répondre
C
Nan, nan, Cactusa. Ne te mets pas en colère. Je pense que tu t'adresses à Papaye, alors je crois que vous vous échauffez tous les deux et que c'est dommage.Par contre, si tu t'adresses à moi, viens dehors et on se met des baffes! :-D