Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 23:52
"Barbe bleue...", allez-vous me dire, "Barbe bleue n'existait pas!"
Un conte pour enfants de Perrault, rien de plus, rien de moins.
Et bien, détrompez vous!



Voici d'ailleurs le château qui l'a vu naître



L'un des châteaux de Barbe bleue se situe à Champtocé-sur-Loire,
entre Angers et Nantes.
Et c'est dans la tour de ce château, dite la "tour noire", que Barbe bleue naquit, en l'autome 1404. Il se nommait alors encore "Gilles de Retz" (Gilles de Rais).
Devenu adulte, il aurait été le compagnon de Jeanne d'Arc et ce n'est que
plus tard qu'on le surnomma "Barbe bleue". Car son destin était ô combien funeste...


Les corbeaux, qui volètent en nuées autour de ce sinistre lieu, m'ont compté
son histoire pas plus tard qu'hier...
Laissez moi vous la compter à mon tour


Après la mort de ses deux parents, en 1415, Gilles de Rais est élevé par son grand-père maternel, Jean de Craon. Ce grand-père était une crapule notoire, connue pour sa malhonnêteté sans bornes, sa violence et son machiavélisme, lui-même fils de Pierre de Craon, assassin présumé de Louis 1er
et soupçonné d'autres meurtres.
Encouragé par une éducation de débauche et à un goût prononcé pour les plaisirs malsains,
le rejeton avait donc génétiquement largement de qui tenir!


Après avoir combattu à la guerre (de cent ans) et dilapidé son immense fortune,
il cherche le moyen de maintenir son train de vie trépidant.
C'est ainsi qu'il commence à s'intéresser de près à l'alchimie.
Guidé par ses maîtres, son apprentissage aboutira sur la pratique de la magie noire,
l'adoration du diable et les rites sataniques.



En fait, Gilles de Retz devint, apparemment, le démon lui-même...

La région fut soudain victime d'un étrange fléau, et ce pendant 8 ans :
des enfants disparaissaient en grand nombre.
En fait, il s'agissait là des innocentes victimes de "barbe bleue".

Lors de fêtes diaboliques, ceux-ci étaient "dévorés" par le monstre,
ses valets et ses invités.
On allait quérir non seulement des enfants vagabonds, mais aussi ceux de familles de serfs, prétextant vouloir les faire travailler au château.
Une fois les enfants entrés au service de Gilles de Retz,ils disparaissaient à jamais...



Les notables fermaient les yeux. Jusqu'au jour où Gilles de Rais provoqua le Duc de Bretagne
et profana une église, interrompant la messe en jour de Pentecôte.

C'est à compter de ce jour que l'abominable assassin du répondre de ses actes.


"Barbe bleue" se vit enfin accuser de viol, torture et meurtre de
140 enfants. Acculé par les témoignages de nombreux parents, valets et complices,
il avouera ses crimes, agrémentant ses aveux d'une foule de détails,
les uns étaient plus monstreux que les autres
(il parla de quelques 800 meurtres d'enfants sous la torture).
On aurait retrouvé 49 crânes dans les souterrains de son château de Suze-sur-Sarthe, cette information n'ayant cependant pu être vérifiée.



Gilles de Retz, dit "Barbe bleue" fut pendu en 1440.
Dans les instants qui précédèrent son exécution, il demanda à la foule de le pardonner et aux parents de surveiller leurs enfants. On érigea même un petit monument en mémoire de ce moment que l'on le nomma "Bonne Vierge de Crée-lait". Imaginez que les futures mamans s'y venaient se recueillir! Le monument fut détruit en 1850 et le hasard voulu que l'on construisit plus tard une immense maternité (Hotel Dieu, Nantes) en ce même lieu.


Le corps de Gilles de Retz reposa à Nantes jusqu'à la Révolution, époque à laquelle
la majorité des sépultures de nobles furent dévastées.


.
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Ce que je trouve impressionnant c'est cette grande cicatrice qui court le long de la tour. Et au vue du travers, il y en a une autre de l'autre coté! Et ces deux demi-cercles tiennent. J'imagine du coup qu'il ne doit pas être avisé de s'approcher au près des murs.
Répondre
C
Le site n'a pas l'air réellement dangereux
A
Quelle histoire ... heureusement les photos sont belles et le criminel un drôle de zig... dire qu'il fut copain avec Jeanne la Pucelle !!! bisous
Répondre
C
Oui, et son copinage avec la Jeanne, apparemment, ça a fait couler beaucoup d'encre !
K
Bonsoir "ma Gum", je l'ai vu ce château de Barbe BleueBravo pour "la pomme" de Papaye, c'est marrantAvec Jean nous avons fait une grande balade aujourd'hui, mais que c'est bon de retrouver notre "nid près des cèdres".Bonne soirée, tendres bises.KLO heureuse
Répondre
C
Coucou Klo!J'ai vu que vous aviez drôlement beau temps, et les températures augmentent bien aussi! Heureusement que vous aurez vos cèdres pour vous apporter un peu de fraicheur.Ici, par contre, toujours sous les nuages et encore en pull ! :-(Gros bisous à vous deux!Gum
L
Oh! Oh! Gum s'est remise au boulot!!! Mais...euh...j'ai le droit de t'appeler si je fais des cauchemars???Elle est si terrible que ça ta belle-doche que tu rentres de week-end avec de telles idées en tête??? :0036: :0036: :0036: (Pardon Pivoine)Bisous et bonne nuit à tous (houhouhouuuuuuuu)!!!!
Répondre
C
Hi! Hi! Hi! Et ben, tu y vas fort, aujourd'hui! :-D Tu as de la chance que la mère Pivoine ne soit pas susceptible, et, en plus, elle n'était pas de la partie.  Elle va dire: "C'est pas moi! C'est pas moi! J'étais pas là!" :-DTu peux appeler tant que tu veux: je vais de ce pas mettre des boules Quiès et aller rêver de Guismo (j'ai regardé la 2ème partie des Gremlins ce soir ! :-)Bisous, vilaine!
U
Gilles de Rais ou Gilles de Retz ;-)) Tu veux dire que le corps du démon a disparu pendant la révolution, le siècle dernier et celui ci nous montres qu'il a des succésseurs , tu as vu les tours , ça fout les miquettes :-D Bon mardi Gum :0010:
Répondre
C
Ouais, même Michael Jackson et ses potes zombies sont des rigolos à côté de ce larron. Il faut dire que pour mes photos, j'avais le temps (et des dizaines de corbeaux, mais je n'ai pas réussi à bien les prendre) avec moi. Malheureusement trop peu de temps pour crapahuter à l'intérieur. Paske Gum même pas les miquettes! :-D