Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 00:01

Rio


n-ba-u18.gif
(Photo prise au carnaval de Nantes)
carnaval4.jpg

Je me rends compte que je vous ai présenté quelques photos du Brésil, sans être
passée par RIO DE JANEIRO. Sans doute est ce parce que je n'aime pas cette ville.
Je n'y ai rien trouvé du rêve brésilien : circulation très dense, pollution et un
contraste effrayant entre la richesse de certains quartiers hupés, les immeubles
de classe moyenne et les immenses favelas
(j'habitais dans un immeuble, dont les
fenêtres donnaient directement dessus).
Rio est donc une ville où il faut rester toujours très prudent.
Le jour, comme la nuit,
Car la pauvreté engendre une violence extrème! Les immeubles sont gardés par
des gardiens, mais, quelquefois, ils dorment ou manquent de vigilance...
Je ressentais aussi quelque chose qui ressemble à de la claustrophobie.
En voyant cette plutôt mauvaise photo, que j'ai prise du sommet
du "pain de sucre", vous comprendrez pourquoi:
la ville est encaissée entre des montagnes.




En pensant "RIO DE JANEIRO", on pense automatiquement "CARNAVAL".
Et bien, sachez que le grand défilé des écoles de samba se déroule,
de nos jours,dans un endroit clos : le SAMBODROME.
Il faut donc payer son entrée pour le voir.


Je vous montrerai d'autres photos de Rio, comme celles de la plage de COPACABANA.
Là aussi, pour moi, rien de bien affolant...
Le Brésil est un pays magnifique et varié. La population y est, en général, très souriante, aimable et prête à vous renseigner ou à vous rendre service.
Il ne faut cependant pas oublier (surtout à Rio!), que la vie est difficile pour
une grande partie de la population et pousse certains à des excès dont vous
pouvez devenir la victime...
A Rio, la criminalité est élevée et les méthodes quelquefois radicales.
Malgré tout, dans les endroits plus éloignés, vous n'avez rien à craindre
de plus ou de moins qu'ici!
Et je pense que le Président LULA travaille à l'amélioration progressive
des conditions de vie des plus pauvres.

Sauf si vous êtes riches et que vous passez votre temps dans les beaux quartiers,
inutile donc de perdre beaucoup de temps à Rio...


Bien sûr, cet avis n'engage que moi!

Br--sil---Le-Christ-r--dempteur---Rio-de-Janeiro.jpg
.n-ba-u18.gif
.
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Et bien Gum en fouinant chez toi, je viens de m'apercevoir qu'il y a plein d'articles que je n'ai pas lu. Il va falloir que je revienne fouiner dans ce livre. Gros bisous pour quand tu repasseras.
Répondre
A
et bien mazette, tu en as vu du pays !!!! une vraie nomade !!! pour le Brésil, j'ai juste entendu le frère de mon mari dire, qu'ils avaient beaucoup aimé, les gens, les paysages, la nourriture et que franchement, ils aimeraient bien y retourner.
Répondre
C
Oui, tu me diras quand il ira, ton beau-frère : je ferai un petit régime avant pour rentrer dans sa valise! :-)
A
Gum, j'aime bcp tes reportages sur les pays du monde, c'est important de voir comment les gens vivent et la manière dont les occidentaux comme nous les percoivent. Cultivons nos différences ...<br /> Pour notre voyage de cet hiver, nous avions pensé au Brésil mais l'idée s'est vite envolée car nous n'aurions pas supporté d'être témoins (et acteurs) de l'énorme différence (du gouffre) qui sépare les riches des pauvres dans ce pays, cela semble particulièrement flagrant au Brésil. On peut espérer qu'un jour ce pays en voie de développement relève la tête, cela semble bien parti avec le président socialiste actuel ; comme dans la majorité des pays d'amérique du sud où la gauche est au pouvoir.<br /> ANSO
Répondre
C
C'est dommage... Tu sais, au Brésil, il y a de la misère, bien sûr, mais ce n'est pas un pays qu'il faut éviter pour autant. Au contraire, lorsque le tourisme est fait de façon respectueuse, je crois qu'il est bon d'apporter nos devises dans de tels pays. Et aussi d'échanger nos expériences et nos points de vue avec les gens d'ailleurs. Cultiver les différences, oui, mais aussi essayer de comprendre et d'accepter celles des autres...Cependant, si vous n'avez pas encore beaucoup voyagé, il est certain que l'on peut commencer par se "faire les dents" ailleurs, dans des pays plus proches. Cependant, en amérique latine, on peut se sentir très rapidement en harmonie avec la population, car nous avons une culture latine. Le brésil a des racines latines et africaines.  Notre histoire s'est aussi rapproché de l'Afrique de par notre passé colonial et les liens forts qui nous relient, malgré tout, avec ce continent. C'est plus délicat avec les pays d'Asie. Pour pouvoir communiquer, il faut être rompu à l'exercice du voyage "intelligent"Comme vous, malgré mes quelques expériences, et malgré le fait que ce soit le pays qui m'attire le plus au monde, j'ai reculé devant l'Inde, car je ne me sentais pas encore prête. pour les mêmes raisons que vous. Et parce qu'il faut, je crois, plusieurs mois pour s'acclimater et appréhender les richesses de ce pays (dont plusieurs semaines pour "s'accoutumer" au fait de côtoyer la grande  pauvreté)
L
Et on aime ça le swing Gum! :0036: :0036: :0036: :0036: :0036:
Répondre
C
Swingons ensemble, donc! ;-) :-D
V
Bon j'avoue directement, j'ai bien aimé Rio... Même si je n'étais pas à l'aise avec toutes les mises en garde que j'avais lues.  Lors de notre deuxième séjour, nous avons logé "en ville" près de l'opéra. J'ai préféré ce quartier à celui des plages.<br /> Chère Gum, je dois dire que j'apprécie ta réponse, très pragmatique, dans les commentaires. Cette nuance n'est pas toujours facile à faire comprendre. J'ai souvent été frappée par l'ingéniosité de certains pour gagner quelqu'argent. Je pense à ce vieil homme qui, au Sri Lanka, avait pensé à mettre mes sandales à l'ombre alors que je les avais abandonnées en plein soleil. Un service qui mérite salaire. Par contre, je n'ai jamais donné un centime à quelqu'un pour le prendre en photo, même pas de manière déguisée. <br /> Véro
Répondre
C
A mon avis, pas d'enrichissement possible lors d'un voyage,  pas de compréhension entre les peuples sans un certain pragmatisme...Un de mes meilleurs amis a vécu au Sri Lanka. Sa fille y afait ses premiers pas. Il en est revenu enthousiasmé par la gentillesse et la délicatesse de la population. Ton histoire ne m'étonne pas du tout.Je n'ai jamais payé pour une photo, mais je reconnais que j'ai déjà récompensé des enfants de leur gentillesse avec des objets (j'en distribue aussi sans prendre aucune photo, d'ailleurs, c'est plus souvent le cas, parce que cela fini en rigolade générale et on ne pense plus trop à prendre des photos. On préfère communiquer avec eux. Ce sont de bien plus beaux souvenirs que des clichés!:-) )Merci pour ton intérêt à ce que je fais, Véro!Gum